Societe 682 Vue(s)

La CEDEAO veut promouvoir l’équité et l'égalité des genres.

Sbagnon
February 17 /2017
    
La CEDEAO veut promouvoir l’équité et l'égalité des genres.

A l’occasion de leur réunion périodique, les Ministres en charge de la Femme et du Genre des Etats membres de la Cedeao ont proposé une série de recommandations visant à assurer l’équité et l’égalité du genre dans les états membres de la Cedeao ce vendredi 10 février 2017 à Abidjan.

Ces recommandations constituent la feuille de route pour la mise en œuvre de l’Acte additionnel sur l’égalité de droits entre les femmes et les hommes pour le développement durable dans l’espace communautaire.

Pour assurer le suivi et l’évaluation de ce processus, le Ministre en charge des questions du Genre et de la Femme de l’Etat assurant la présidence en exercice de l’organisation régionale, le Liberia, présentera un rapport détaillé lors de chaque sommet ordinaire des dirigeants ouest-africains.

Par ailleurs, Les ministres ont lancé un appel aux leaders de la région afin qu’ils favorisent l’instauration et le maintien d’un environnement propice à la réalisation de l’équité et de l’égalité du genre dans leurs différents Etats.

La Ministre ivoirienne de la Femme, de la Protection de l’enfant net de la Solidarité, Prof Mariatou Koné, a souhaité la validation de ces recommandations leur adoption par les chefs d’Etat et de gouvernement de la Cedeao.

Présent à l’ouverture des travaux, le Vice-président ivoirien Daniel Kablan Duncan a souligné l’importance de l’action des ministres en charge de la Femme et du Genre dans les Etats membres de la Cedeao. Ces actions, a-t-il dit, s’inscrivent dans le cadre de la promotion de la bonne gouvernance et de la lutte contre la pauvreté, et contribuent à la consolidation de la cohésion, de la paix et de la stabilité en Afrique de l’Ouest.

Représentant le président de la Commission de la Cedeao chargée des Affaires sociales et du Genre Marcel de Souza, la Commissaire Dr Fatimata Dia Sow a indiqué qu’une attention particulière sera accordée aux recommandations formulées par les participants.

Rehaussant de leur présence cette rencontre, Diana Ofwona d’ONU Femmes, et Idrissa Ouédraogo du Fonds des Nations unies pour la Population (FNUAP) ont souhaité pouvoir compter sur l’engagement des ministres présents à Abidjan. Ils ont encouragé les Etats membres de la Cedeao à la mise en œuvre effective de ces recommandations et l’application des lois rigoureuses œuvrant à l’épanouissement de la jeune fille et de la femme.

Bagnon S.
 

Categories : Societe
Share this post