Societe 508 Vue(s)

Solidarité - Le Gouvernement au chevet de 102 familles sinistrées ŕ Yopougon SODEFOR Extension

admin
July 26 /2014
    
Solidarité - Le Gouvernement au chevet de 102 familles sinistrées ŕ Yopougon SODEFOR Extension

400 personnes reparties dans 102 familles sinistrées suite aux pluies diluviennes et victimes des effets collatéraux liés à la construction d’une usine à Ypougon Sodefor Extension non loin de la Maison d’arrêt et de correction d’Abidjan (MACA), ont bénéficié vendredi de l’assistance du Gouvernement ivoirien par le biais du ministère de la Solidarité de la Famille, de la Femme et de l’Enfant (MSFFE),

Le titulaire de ce département ministériel, Anne Désiré Ouloto a apporté le soutient et le réconfort de l’Etat de Côte d’Ivoire à ces 102 familles, dont la vie devenue impossible chez elles, ont trouvé refuge à l’église catholique du quartier. Selon les populations sinistrées, leur malheur vient des eaux usées dont l’évacuation est rendue impossible du fait de la construction d’une usine à proximité de leurs demeures. L’usine dont il est question serait installée sur le canal d’évacuation des eaux usées provenant de la MACA, ont indiqué les riverains. Les populations se plaignent également des émanations d’odeur nauséabonde en provenance de l’Usine.

« Nous mourions à petit feu. Mais nous sommes heureux de vous voir ici. Cela prouve votre intérêt à nos cris de cœur », a lancé au nom de populations, Dara Fofana. Les sinistrés ont par ailleurs sollicité du gouvernement d’une part une aide médicale pour les cas de maladie déjà déclarés, et d’autre qu’une solution soit trouvée pour le traitement et l évacuation des eaux usées.

La ministre Anne Oulotto a pris l’engagement d’en discuter avec ses collègues de l’Environnement, de la Construction et des Infrastructures économiques afin de trouver une solution pour le mieux-être des populations riveraines. Elle a rassuré les populations quant au soutient et à l’appui du Gouvernement. Expliquant que leur situation reste une préoccupation importante pour le Chef de l’Etat et l’ensemble du Gouvernement. Pour qui la politique du vivre ensemble reste une priorité.

Ainsi, a-t-elle exhorté les populations à la solidarité et à la réconciliation sans tenir compte ni des appartenances politiques ni religieuses. La ministre a saisi l’occasion de cette rencontre pour fait des dons de vivres et non vivres aux sinistrés ainsi qu’à la paroisse qui les a accueillit.

Avec abidjannet

Categories : Societe
Share this post