Societe 444 Vue(s)

Décentralisation : rendez-vous des régions francophones ŕ Abidjan

admin
May 07 /2014
    
Décentralisation : rendez-vous des régions francophones ŕ Abidjan

Le jeudi 8 mai, s’ouvre à Abidjan, le séminaire de l’Association internationale des régions francophones (AIRF). Avant ce rendez-vous, Dagobert Banzio a co-animé, avec une délégation de cette association, hier mardi 6 mai, à la salle Jean Delafosse de l’hôtel du District d’Abidjan, une conférence de presse au cours de laquelle il a indiqué que cette rencontre constitue une grande opportunité pour la Côte d’Ivoire. Ce sera l’occasion, a-t-il dit, pour les collectivités ivoiriennes, de nouer des contacts fructueux et de s’inspirer des expériences d’autres districts et régions.

Il s’agira, à travers ce séminaire, qui va se tenir les 8, 6 et 10 mai, à l’hôtel du District d’Abidjan, et dont le thème est "décentralisation et gouvernance", de favoriser les bonnes pratiques de gouvernance locale pour plus d’efficacité possible. En tout état de cause, c’est une grande opportunité pour la Côte d’Ivoire, d’accueillir l’assemblée générale et le conseil d’administration de l’AIRF.

Deux cents personnes sont attendues, à cette occasion, sur les bords de la lagune Ebrié parmi lesquelles une centaine de présidents de régions. Pour l’heure, 140 participants sont enregistrés pour prendre part à cet important séminaire, le quatrième du genre, qui va offrir aux participants, l’occasion de discuter de l’évolution de la décentralisation et partager leurs expériences.

Répondant aux questions des journalistes, l’ancien ministre Banzio et la délégation de l’AIRF ont relevé qu’au niveau des attentes, ils souhaitent que tout se passe bien et qu’à la fin des travaux, de bons enseignements soient tirés parce qu’il y a beaucoup à apprendre auprès des partenaires. Ils ont poursuivi pour dire qu’il n’y a pas de modèle de décentralisation, chaque pays adapte sa politique en fonction de ses attentes.

S’agissant des suites du séminaire, il s’agira d’établir des programmes concrets proches des populations et encourager les échanges entre les régions, mettre en avant la dimension solidarité et prospérité. En ce qui concerne le choix d’Abidjan pour abriter ce quatrième séminaire, ils l’ont expliqué par le caractère dynamique de cette mégapole et son envie de partager son expérience en matière de décentralisation avec les autres régions.

@Dircom du District d’Abidjan

Categories : Societe
Share this post