Politique 473 Vue(s)

Installation des Commissions électorales locales (CEL) : La CEI met la pression aux partis politiques

admin
December 18 /2014
    
Installation des Commissions électorales locales (CEL) : La CEI met la pression aux partis politiques

Le bureau de la Commission électorale indépendante (CEI) a reçu ce mercredi 17 décembre 2014 à son siège d’Abidjan-II Plateaux, pour une séance d’information l’ensemble des partis politiques et groupements politiques membres de la Commission Centrale de ladite Institution. A l’occasion, Youssouf Bakayoko, Président de la CEI, a réaffirmé l’obligation de son Institution et de l’ensemble des acteurs politiques de faire en sorte que la prochaine présidentielle soit « démocratique, apaisée et incontestable ». C’est pourquoi, il tient à ce que tout se passe selon les « procédures arrêtées et aussi selon les délais convenus et fixés » ; ce qui passe inéluctablement par la mise en place des Commissions Electorales Locales (nationale et internationale). « Malheureusement, à ce jour, nous n’avons toujours pas reçu toutes les informations concernant vos représentants dans ces commissions locales », a-t-il déploré tout en invitant les partis politiques à faire diligence pour remplir cette exigence indispensable pour la suite du processus électoral. A sa suite, Monsieur Sourou KONE, Vice-président chargé des Opérations Electorales, a souligné qu’aucun des partis politiques ou groupements politiques n’avait déposé, à ce jour, la liste et les dossiers complets de ses 577 représentants en dépit des multiples délais de rigueur fixés. Or, a-t-il rappelé, la mise en place de ces démembrements de la Commission centrale est essentielle pour que la CEI soit totalement opérationnelle. Pour permettre aux différents partis de rattraper leur retard, le bureau de la CEI a fixé la date butoir pour le dépôt des listes et des dossiers des représentants des partis politiques et groupements politiques au 30 décembre 2014 à 17 Heures. L’installation des Commissions Electorales Locales, tant sur le territoire ivoirien qu’à l’extérieur, devant se faire courant janvier 2015, selon le Vice-président KONE Sourou, la CEI a exhorté les partis politiques au strict respect de la date précédemment indiquée.Prenant la parole, les partis politiques ont dit comprendre les exigences de la CEI mais ont souhaité que la CEI soit flexible quant aux pièces administratives réclamées, dont l’obtention est difficile du fait, notamment, du contexte d’après-crise. Ce à quoi, le bureau de la CEI a accédé mais en maintenant toutefois le délai de rigueur du 30 décembre 2014. En outre, le Vice-président KONE Sourou a plaidé auprès de ces formations afin que la mise en place des bureaux des CEL se fasse selon un consensus qui respecte les différentes sensibilités qui les composent. Une proposition qui a eu l’assentissemnet des partis politiques. A l’issue de cette réunion le Président Youssouf Bakayoko a rassuré les partis politiques qu’ils demeurent des « partenaires » et que c’est ensemble qu’ils travailleront pour des élections réussies. « Nous allons maintenir le dialogue et travailler main dans la main pour des élections apaisées », a-t-il réaffirmé.

Avec Abidjannet

Categories : Politique
Share this post