Economie 469 Vue(s)

UNICEF / Amélioration de la vie des enfants et des femmes : Un financement de plus de 34 milliards de FCFA décaissé

admin
February 08 /2014
    
UNICEF / Amélioration de la vie des enfants et des femmes : Un financement de plus de 34 milliards de FCFA décaissé

La coopération entre la Côte d’Ivoire et le Fonds des Nations Unies pour l’Enfance (UNICEF) se poursuivra encore sur deux ans. En effet, le Programme de Coopération 2009-2013 a été prorogé jusqu’à 2015. Ainsi, un Plan de travail annuel pour ces deux années supplémentaires a été signé jeudi dernier au cabinet du Ministère d’Etat, ministère du Plan et du Développement, entre le Gouvernement et l’UNICEF. Ce plan porte sur un financement de 34,265 milliards de FCFA sur la période 2014-2015 dont la moitié reste à mobiliser et dont la santé et l’éducation représente respectivement 44% et 27%. Les projets concernent essentiellement l’amélioration des conditions de vie des enfants et des femmes. Notamment, créer les conditions favorables à la survie, à la croissance et au développement de la femme et de l’enfant afin de réduire la mortalité maternelle, infantile et infanto-juvénile ; assurer au plus grand nombre d’enfants l’accès à une éducation de base de qualité, tout en éliminant les disparités entre filles et garçons ; contribuer à protéger les enfants en général et les adolescents en particulier contre toutes les formes d’abus, de violence, d’exploitation et de discrimination ; prévenir le VIH/SIDA et assurer la prise en charge des femmes et enfants affectés par le VIH/SIDA et améliorer l’accès à l’eau potable et des infrastructures sanitaires à travers les activités de santé, nutrition et d’éducation. Selon Adèle Khudr, représentante résidente de l’UNICEF en Côte d’Ivoire, ce plan de travail annuel mettra l’accent sur la levée des obstacles qui freinent l’atteinte des Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD). « Ensemble avec le Gouvernement, nous travaillerons essentiellement sur la demande et l’offre de services de base de qualité. Nous travaillerons aussi au renforcement du cadre institutionnel pour l’élaboration et la mise en œuvre de politiques sensibles aux plus vulnérables », a-t-elle fait savoir. Quant au ministre d’Etat, ministre du Plan et du Développement, Albert Mabri Toikeusse, il a signalé que les projets identifiés dans ce plan de travail s’intègrent parfaitement dans les actions du Plan National de Développement (2012-2015) et contribueront, à l’atteinte des résultats fixés dans le PND à l’horizon 2015. Aussi a-t-il invité tous les départements ministériels et les responsables de programmes à s’imprégner ce plan.

@abidjannet|Sogona Sidibé

Categories : Economie
Share this post