Economie 436 Vue(s)

Financement des grands projets du District : Mambé signe avec des opérateurs économiques brésiliens

admin
January 28 /2014
    
Financement des grands projets du District : Mambé signe avec des opérateurs économiques brésiliens

Les retombées des missions du gouverneur Beugré Mambé à l’extérieur produisent de plus en plus de bons résultats. Quelques heures seulement après la signature d’une convention, le jeudi 23 janvier, entre la prestigieuse université Sophia Antipolis de Nice et celle de Cocody, fruit du jumelage conclu le 06 septembre 2013, entre Robert Beugré Mambé et Christian Estrosi, le maire de Nice, en voici une autre qui vient d’être conclue dans le domaine des investissements.
Il s’agit d’une lettre d’intention de coopération qui a été paraphée dans la salle Delafosse entre le premier magistrat d’Abidjan et une forte délégation d’hommes d’affaires brésiliens, conduite par le président de la chambre de commerce de Sao Paulo, M. Oscar Santos.
Ces investisseurs brésiliens, issus de divers secteurs d’activité comme la santé, les logements économiques et sociaux, le transport, l’environnement, ont accepté de signer, après deux jours d’âpres explications détaillées, avec une équipe d’experts composée du vice gouverneur Yéo Klotioloman, le directeur de cabinet adjoint, Touré Mathieu, et le conseiller spécial Djama Dubois, qui ont su démontrer à leurs hôtes, les avantages qu’il y a à investir à Abidjan ou en côte d’Ivoire, porte d’entrée de l’espace ouest africain.
A l’occasion, Beugré Mambé, nouvelle année oblige, a sacrifié à la tradition en présentant ses vœux les meilleurs à ses hôtes du pays de la samba. Il a rappelé les liens historiques qui lient le Brésil à la Côte d’Ivoire et qui ne peuvent que renforcer cette coopération : "Le président feu Félix Houphouët Boigny était un ami du Brésil", a-t-il tenu à le rappeler, tout en faisant ressortir la similitude entre les deux pays portant sur les mêmes produits agricoles tels que le café qu’ils cultivent.
Poursuivant, il a affirmé que "2014 sera une bonne année, parce que la Côte d’Ivoire va se réveiller". C’est pourquoi, "nous allons mettre en priorité la réalisation des projets. Parce que nous, c’est du concret". Et le concret, pour le gouverneur Mambé, c’est la construction d’une unité de fabrication d’ordinateurs portables dont une partie sera logée à Grand-Bassam et l’autre à Songon. Cette dernière localité abritera également une usine de production de pâte de tomate avec la participation d’entreprises italiennes.
A la suite du gouverneur du District d’Abidjan, le président de la Chambre de commerce de Sao Paulo, prenant la parole, s’est dit profondément touché par les nombreuses marques de fraternité dont sa délégation et lui ont été l’objet. "Nous avons été reçus dans une atmosphère quasi familiale".
Au nom du groupe d’hommes d’affaires brésiliens, il a tenu à remercier le gouverneur Mambé pour cet accueil, avant d’annoncer qu’une autre délégation viendra en Côte d’ivoire en vue de prendre part aux projets encore disponibles.
Notons que cette mission brésilienne fait suite au séjour d’une délégation du District d’Abidjan, l’an dernier au pays du roi Pelé. Séjour au cours duquel, les émissaires du président Robert Beugré Mambé ont su vendre la destination Abidjan aux acteurs du secteur privé brésilien. Et ce, grâce à l’implication personnelle de notre consul honoraire, M. Tibé Bi Golé Blaise.

SOURCE : DIRCOM DISTRICT D’ABIDJAN

Categories : Economie
Share this post