football 464 Vue(s)

Neymar saigne.

Mgueye
October 07 /2016
    
Neymar saigne.

Si le Brésil a déroulé face à la Bolivie à l’occasion de la 9e journée de qualifications pour la Coupe du monde 2018, l’emportant (5-0) au terme d’un match à sens unique, Neymar, auteur de l’ouverture du score, a dû sortir prématurément après avoir reçu un coup au visage.Il ne s’agissait certes que de la Bolivie, mais la Seleçao semble bel et bien avoir retrouvé des couleurs depuis l’arrivée aux commandes de Tite. Après l’avoir emporté en Equateur (3-0) puis face à la Colombie (2-1) pour les deux premières sorties de son nouveau sélectionneur, le Brésil a en effet livré une prestation de premier choix face à la Verde, avec au final une victoire 5-0 qui permet aux Brésiliens de rester au contact de l’Uruguay au classement de la Zone AmSud, la Celeste ayant pour sa part tranquillement dominé le Venezuela 3-0).Rappelé pour la première fois en sélection depuis la Copa America 2015, Thiago Silva est resté sur le banc, Tite faisant confiance à une charnière Marquinhos-Miranda qui n’a pas eu trop à s’employer tant les joueurs auriverde ont dominé les débats. Le Brésil n’a d’ailleurs pas mis longtemps pour trouver la faille dans la défense bolivienne et c’est l’inévitable Neymar qui a mis les siens sur les bons rails dès la 11e minute, en poussant le ballon dans le but vide après un une-deux avec Gabriel Jesus en contre-attaque. Une ouverture du score synonyme de 49e but en sélection et de 300e en carrière pour le Barcelonais.
 
Par Fançois Kulawik de Sport.fr

Categories : football
Share this post