Politique 474 Vue(s)

Le roi du Maroc Mohammed VI en visite officielle chez l'allié sénégalais

Mdiop
November 07 /2016
    
Le roi du Maroc Mohammed VI en visite officielle chez l'allié sénégalais

Le roi du Maroc Mohammed VI est arrivé dimanche soir 6 novembre à Dakar pour une visite officielle au Sénégal. La huitième depuis son intronisation en 1999. Des rencontres avec les autorités sont prévues, notamment un tête-à-tête avec le président Macky Sall. Au cœur des discussions : la volonté du Maroc de réintégrer l’Union africaine pour tenter notamment de faire avancer l’épineux dossier du Sahara occidental. Il y a 41 ans se tenait la Marche verte, immense marche de 350 000 personnes pour revendiquer, pour récupérer le Sahara occidental. Chaque année pour l’occasion, le roi s’exprime. Pour la première fois, Mohammed VI a prononcé ce discours en dehors du Maroc.Un choix évident alors que le Maroc souhaite réintégrer l'Union africaine, 32 ans après l'avoir quittée. Et ce n’est pas par hasard que le Sénégal a été choisi. Les relations entre les deux pays sont excellentes, Macky Sall et Mohammed VI ont des positions très proches sur de nombreux dossiers politiques, notamment sur l’intégrité territoriale du Maroc. Les relations économiques sont excellentes, la coopération fonctionne également très bien. C’est d’ailleurs la troisième visite du souverain en quatre ans à Dakar. A (RE)LIRE → Union africaine: la stratégie marocaine « On n’est plus dans le cas des relations traditionnelles diplomatiques », a déclaré Macky Sall à la télévision nationale marocaine avant de poursuivre : « Le fait que le roi soit si régulièrement dans les savanes africaines, dans les forêts africaines, dans les contrées, les villages et les campagnes africaines, est la marque d’un choix qu’il lui plaît de souligner ». Un discours stratégique Diffusé en direct sur la télévision nationale marocaine, ce discours de Dakar pose clairement les objectifs du Maroc sur le continent africain. « Nous avons décidé d'imprimer une nouvelle dynamique compte tenu du poids politique, des potentialités économiques et des atouts stratégiques », a expliqué Mohammed VI. S'il se présente comme un roi moderne, accessible, la réalité est un peu plus complexe. Accueilli par le président Macky Sall et tout le gouvernement, protégé par un imposant service d'ordre, survolé à basse altitude par un hélicoptère privée, Mohammed VI est resté bien loin des caméras et des micros des journalistes. Pour le bain de foule devant l'aéroport, seule la presse officielle était autorisée à s'approcher. Dans son discours, le roi a salué le Sénégal : « Ce pays qui nous est si cher a toujours été à la tête des défenseurs de l'intégrité territoriale ». Avec Macky Sall, Mohammed VI a donc trouvé un allié de poids dans sa lutte pour réintégrer l'Union africaine et pour récupérer le Sahara occidental. Même s'il se défend de vouloir réintégrer l'organisation panafricaine uniquement dans cet objectf : « La réintégration de l'Union africaine n'est pas une décision tactique », a expliqué le souverain, « elle nous permettra plutôt de défendre nos droits légitimes et de corriger les contre-vérités colportées par les adversaires de notre intégrité territoriale ». En attendant de réintégrer l'institution, Mohammed VI prend les devants. Il a annoncé la tenu d'un sommet des présidents africains en marge de la COP 22 qui démarre ce lundi à Marrakech.rnPar Rfi

Categories : Politique
Share this post