Sexualite 596 Vue(s)

La gonorrhée est-elle en train de redevenir incurable ?

admin
January 03 /2016
    
La gonorrhée est-elle en train de redevenir incurable ?

La gonorrhée est une infection sexuellement transmissible qui avait plus ou moins disparu mais qui réapparaît en Angleterre. Les autorités s'inquiètent d'un début d'épidémie notamment parce que l'infection serait devenue résistante face aux antibiotiques. Ce phénomène inquiétant s'inscrit dans un mouvement plus général d'inefficacité accrue des antibiotiques.

Atlantico : La gonorrhée est une infection sexuellement transmissible qui alerte les autorités britanniques puisqu'elle aurait muté, ce qui la rendrait insensible à certains antibiotiques. Cette infection est-elle devenue incurable ? Une épidémie en France est-elle possible ?

Stéphane Gayet : La gonorrhée (gonos : semence ; rrhée : écoulement ; car les Anciens croyaient qu’il s’agissait d’un écoulement de sperme) ou blennorragie (blenna : mucosité ou pus ; rragie : écoulement) est une infection aiguë des voies génitales, due à une bactérie appelée de façon commune le gonocoque, ce qui signifie « bactérie de forme ronde (coque) et responsable de la gonorrhée ». Ce microorganisme est strictement humain. Son réservoir principal est constitué des voies génitales basses de la femme, laquelle est fréquemment porteuse asymptomatique (aucun signe n’est perceptible). Tandis que l’homme - plus sensible au pouvoir pathogène de ce germe - développe facilement une infection aiguë symptomatique (avec des signes, essentiellement une urétrite gonococcique, appelée aussi gonorrhée ou blennorragie, car elle se caractérise par un écoulement de pus ou de mucosités épaisses à l’extrémité de la verge, c’est-à-dire au niveau du méat urétral). L’urètre est ainsi inflammatoire et les mictions (actions d’uriner) sont souvent fort douloureuses et donc redoutées (d’où l’expression triviale « chaude pisse »). Le gonocoque est transmis lors d’un rapport sexuel (infection sexuellement transmissible ou IST).

Comment soigne-t-on cette maladie (...)lire la suite sur Atlantico

Categories : Sexualite
Share this post