Sante-au-quotidien 506 Vue(s)

Ados : se peser fréquemment augmente le risque de dépression

admin
November 15 /2015
    
Ados : se peser fréquemment augmente le risque de dépression

Votre ado se pèse matin, midi et soir ? Attention : cette obsession pourrait provoquer des troubles psychologiques, parmi lesquels la dépression. On vous explique tout.

On s'en doutait un peu mais cette fois, c'est confirmé : notre pèse-personne nous veut du mal. Une nouvelle étude clinique menée par des chercheurs de l'Université du Minnesota (États-Unis) vient de montrer que les jeunes filles qui se pesaient fréquemment avaient plus de risques que les autres de développer des troubles psychologiques : déprimedépression, baisse de l'estime de soi etc. Ça fait réfléchir !

Il faut dire que lorsque l'on est complexé par son corps, le passage sur la balance est bien souvent une déception. Qui peut conduire à des coups de blues, voire pire. Pour en arriver à cette conclusion, les scientifiques ont suivi 2000 jeunes filles pendant une période de 10 ans (1998-2008).

Parents : restez vigilants

Surprise : au terme de l'expérience, les adolescentes qui avaient déclaré se peser « souvent », voire « de plus en plus souvent » étaient aussi celles qui présentaient le plus de troubles psychologiques. « Nous avons réalisé la même étude avec des jeunes hommes, mais la relation entre la santé psychologique et la fréquence des pesées n'a pas été aussi évidente », expliquent les scientifiques, qui ont publié leurs travaux dans la revue scientifiqueJournal of Nutrition Education and Behavior.

« Les parents doivent rester vigilants vis-à-vis des complexes de leurs ados, ajoutent-ils. Il est plus facile d'entamer une discussion au sujet du corps de l'enfant (et de son rapport à son corps) que de l'aider à sortir d'une dépression ou de restaurer son estime de soi. Par ailleurs, paradoxalement, les troubles psychologiques causés par une obsession minceur omniprésente peuvent conduire à de l'obésité. L'attention des parents est donc primordiale. »

À lire : La dépression, première maladie chez les ados.

Retrouvez cet article sur Topsanté

Categories : Sante-au-quotidien
Share this post