Manger-mieux 493 Vue(s)

Bien manger pour passer un bon hiver

admin
December 08 /2014
    
Bien manger pour passer un bon hiver

Il ne faut pas manger plus quand le thermomètre baisse, puisque nous passons la quasi-totalité de notre temps dans des lieux chauffés.

L'hiver approche à grands pas, les températures baissent sérieusement et la même question se pose chaque année : que faut-il manger pour lutter efficacement contre le froid ? La réponse est simple : des plats mijotés, avec des légumes de saison, des fruits frais, des fruits de mer riches en minéraux, mais surtout pas des quantités plus importantes, sauf pour ceux qui travaillent en plein air. Car, contrairement à nos ancêtres qui subissaient de plein fouet les variations climatiques, nous passons la quasi-totalité de notre temps dans des lieux chauffés, nous portons des vêtements chauds et nous ne dépensons pas d'énergie (ou si peu) lors de nos déplacements.

En hiver - comme pendant le reste de l'année -, il faut se nourrir de façon équilibrée. C'est bon pour la ligne, la forme et la lutte contre les rhumes ou autres petits problèmes de santé. En tout premier, il faut rappeler (mais comment l'oublier vu le nombre de messages publicitaires à ce sujet) la nécessité d'une consommation quotidienne de plusieurs légumes et fruits, crus ou cuits. Du côté des légumes, les choux, sous toutes les formes (brocolis, chou-fleur, chou chinois...), sont à privilégier, car riches en vitamine C (qui augmente la résistance aux infections). Ils couvrent la moitié de nos besoins en vitamine B1 (bonne pour le système nerveux), apportent des vitamines A et E (aux vertus antioxydantes) ainsi que des minéraux, notamment du potassium. Du côté des fruits, les agrumes sont parfaits : oranges, mandarines, clémentines et pamplemousse, en particulier en raison de leur richesse en vitamine C. C'est également le cas du kiwi.

L'alcool, un faux ami

Chez le poissonnier, tout est bon (sauf parfois les prix). "Les qualités nutritionnelles du poisson sont nombreuses", écrit le Dr Laurence Plumey dans son Grand Livre de (...)

Lire la suite sur LePoint.fr

Categories : Manger-mieux
Share this post