Maman-et-enfant 480 Vue(s)

Plus de la moitié des nourrissons dorment dans une position favorisant le risque de mort subite

admin
December 01 /2014
    
Plus de la moitié des nourrissons dorment dans une position favorisant le risque de mort subite

Près de 55% des nourrissons aux Etats-Unis sont placés dans des conditions pour dormir qui accroissent le risque de mort subite, malgré les recommandations fédérales contre de telles pratiques, conclut ce lundi une recherche des autorités sanitaires américaines.

Les bébés dorment ainsi souvent avec des couvertures épaisses ou des oreillers. Des objets qui peuvent obstruer la respiration de l'enfant et risquent de le faire suffoquer, insistent les chercheurs des Instituts nationaux de la santé (NIH) et des Centres de contrôles et de prévention des maladies (CDC), auteurs de cette étude publiée en ligne dans la revue Pediatrics.

Les très jeunes enfants doivent dormir seuls, être placés sur le dos sur un matelas ferme recouvert d'un drap housse bien ajusté, rappellent-ils, ajoutant que tout objet mou, jouet, couette ou couverture épaisse ne doit pas être laissé dans le berceau.

«Les parents reçoivent beaucoup de mauvaises informations»

Ces pratiques ont nettement diminué depuis vingt ans en passant de 85,9% des nourrissons placés dans un environnement potentiellement dangereux pour dormir en 1993-1995, à 54,7% pour la période 2008-2010. Mais ce dernier chiffre reste trop élevé, insistent les auteurs de cette étude basée sur l'analyse des résultats d'une enquête téléphonique menée auprès de plus d'un millier de parents aux Etats-Unis pris au hasard entre 1992 et 2010.

«Les parents reçoivent beaucoup de mauvaises informations», relève Marian Dillinger, une chercheuse à l'Institut national de la santé infantile et du développement humain (NICHD), un des principaux auteur de ces travaux.

En 2012, l'American Academy of Pediatrics (AAP) avait émis des recommandations selon lesquelles les nouveaux-nés devaient être placés sur le dos pour dormir. Le NICHD a aussi lancé cette année une campagne nationale pour encourager cette pratique.

Le taux a baissé de 50% (...) Lire la suite sur 20minutes.fr

Categories : Maman-et-enfant
Share this post