Afrique 416 Vue(s)

Nouvelle offensive contre Boko Haram aprčs son allégeance ŕ l'EI

admin
March 09 /2015
    
Nouvelle offensive contre Boko Haram aprčs son allégeance ŕ l'EI

Les armées du Niger et du Tchad ont lancé dimanche 8 mars depuis le Niger une offensive « terrestre et aérienne » d'envergure dans le nord-est Nigeria contre les islamistes de Boko Haram. Cette offensive intervient quelques heures après que le chef de Boko Haram a annoncé avoir prêté allégeance à l'Etat islamique.

> Lire (édition abonnés) : En déclarant l’allégeance de son groupe à l’EI, Boko Haram a passé une frontière

« Très tôt ce matin, les troupes nigériennes et tchadiennes ont déclenché une offensive contre Boko Haram, sur les deux fronts, dans la zone de Bosso et près de Diffa », a déclaré une source gouvernementale nigérienne. Des milliers de soldats nigériens et tchadiens étaient positionnés depuis plus d'un mois en posture défensive dans cette région du sud-est du Niger proche du lac Tchad, où Boko Haram a mené plusieurs attaques ces dernières semaines.

Cette offensive marque l'ouverture d'un nouveau front contre Boko Haram. Le Tchad mène depuis deux mois une autre offensive en territoire nigérian depuis le Cameroun, de l'autre côté du lac Tchad. Le président tchadien, Idriss Déby Itno, a promis mercredi d'« anéantir » le groupe armé et d'éliminer son chef, Abubakar Shekau, s'il ne se rendait pas, affirmant savoir où il se trouve.

Frappes aériennes

« Ce matin, lorsque ces troupes ont commencé à se déployer, les habitants de Diffa – hommes, femmes, enfants – se sont massés sur une dizaine de kilomètres pour applaudir et encourager les soldats en leur offrant aussi des cigarettes, du thé ou de l'eau », a raconté un haut responsable civil de cette capitale provinciale. Il a affirmé que l'aviation a « pilonné des positions » de Boko Haram et « tué beaucoup de combattants islamistes » de l'autre côté de la frontière, sans plus de précision.

« Depuis ce matin, nous avons vu des troupes nigériennes et tchadiennes se diriger vers la frontière avec le Nigeria et quelque trente minutes après, nous avons entendu de (...)

Lire la suite sur lemonde.fr

Categories : Afrique
Share this post